OPCI grand public : collecte et rendement en hausse12/02/2018  



Pour les OPCI (organismes de placement collectif en valeurs immobilières) grand public, la hausse de la collecte n'est pas aussi importante que celle des SCPI mais elle progresse tout de même de 5,5 % pour atteindre 4,21 milliards d'euros de souscriptions en 2017, principalement dans le cadre d'un contrat d'assurance-vie. Sur ce produit de placement aussi, le second semestre a été marqué par un net ralentissement de la collecte. La capitalisation des OPCI approche ainsi les 13 milliards d'euros. Au niveau des performances, les OPCI affichent un taux en augmentation passant de 3,23 % en 2016 à 3,98 % en 2017. Ce résultat en progression s'explique par la hausse de la valorisation du patrimoine (+2,4% en 2016 contre 0,8 % en 2016) alors que le rendement courant baisse passant de 2,4 % en 2016 à 1,6 % en 2017.


 Autres articles sur le même sujet :
Les SCPI/OCPI ont le vent en poupe

L’ASPIM-IEIF vient de dévoiler les chiffres clés concernant les SCPI et les OPCI pour le 1er semestre 2016.

Les foncières cotées superforment

Dans son étude annuelle sur la performance comparée des placements sur courte, moyenne et longue période, l’IEIF compare les performances de l'immobilier sous toutes ses formes avec les autres grandes catégories de placements, mais également leur profil de risque, les niveaux de corrélation et la construction d'un portefeuille « optimal ». En voici les principaux résultats.

Combien vont rapporter les SCPI cette année ?

Selon les calculs de Meilleurscpi.com, le rendement des SCPI est attendu entre 4,3 % et 4,5 % en 2017.

Les OPCI et les SCPI ont le vent en poupe

Pour la première fois, l’IEIF publie un document statistique consacré aux OPCI Grand Public et aux SCPI, qui reprend essentiellement les données relatives aux souscriptions nettes et à l’actif net.

L’OPCI peut être fiscalement une location meublée

L'OPCI peut faire bénéficier ses souscripteurs de la fiscalité de la location meublée.

Paris continue de séduire !

Selon une étude de marché publiée aujourd’hui par le groupe Barnes, la capitale française résiste et conserve une place de choix dans le cœur des investisseurs internationaux.