Combien va vous coûter le mariage de vos enfants ?15/05/2018  



Selon les dernières statistiques de l’Insee, 232 725 mariages ont été célébrés en France en 2016, dont 7 113 entre personnes de même sexe, contre plus de 300 000 mariages en 2000.
Une forte baisse liée, entre autres, à l’augmentation du budget moyen que les couples consacrent à leur mariage. Selon le dernier baromètre Sofinco, le coût élevé du mariage rebute une majorité de Français (53 %) pour franchir le pas, en particulier les moins de 35 ans (69 %). Avec un budget de 8 666 euros par mariage en moyenne en 2018, le montant investi dans ces festivités grimpe de 406 euros en un an selon le baromètre de cet établissement de crédit conso.
Le Sofinscope chiffre aussi le montant moyen des cadeaux aux mariés (152 euros par invité), un montant en baisse de 23 euros par rapport à 2017. 58 % des personnes interrogées confient d’ailleurs avoir déjà hésité à décliner une invitation en raison des dépenses liées à ces festivités.


 Autres articles sur le même sujet :
Les deux tiers des Français soutiennent au moins une personne au sein de leur famille

Le dernier baromètre ADMR (premier réseau associatif de services à la personne) démontre l'importance de la solidarité dans les familles.

Les villes qui montent et les autres

Au cours des trois derniers mois, les prix signés ont reculé dans près de 63 % des villes de plus de 150 000 habitants, selon le baromètre LPI-SeLoger.

Les Français boudent le congé parental d’éducation

C’est une surprise ! Le nombre de bénéficiaires du congé parental d’éducation a diminué de 7,4 % en 2016.

Le niveau de vie des ménages

L’Insee publie tous les ans, en septembre, le niveau de vie médian des ménages, le taux de pauvreté et les principaux indicateurs d’inégalité de niveau de vie relatifs à l’avant-dernière année.

Augmentation de la prime d’activité

L’augmentation de la prime d'activité ainsi que de l'Allocation adulte handicapé, promises par le candidat Macron, devraient intervenir à partir de l'année prochaine.

Les riches donnent, mais de moins en moins

Selon la 3e édition du baromètre "Don ISF" de la fondation des Apprentis d'Auteuil, la proportion de contribuables assujettis à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui déclare avoir effectué un don à une fondation, une association ou un organisme caritatif au cours de l'année écoulée est stable mais le don moyen a baissé.