Les SCPI reviennent en force03/09/2018  



Au cours des six premiers mois de 2018, les SCPI ont bénéficié d’une collecte nette totale de 2,4 milliards €. Si ce montant est en retrait par rapport à la première moitié de 2017 dont l’exercice avait été historique, il se situe nettement au-dessus de la moyenne de la collecte des premiers semestres des dix dernières années (1,6 milliard €). L’attractivité des SCPI demeure très favorablement orientée.
Avec un total de 1,1 milliard €, l’OPCI accessible aux particuliers retrouve un niveau de souscriptions nettes déjà observé au cours des six premiers mois de 2015, alors même que cette collecte n’avait pas dépassé le milliard € pour toute l’année 2014. Ces fonds d’épargne immobilière restent très majoritairement distribués en tant que « unité de compte en immobilier » des contrats d’assurance-vie.
Sur les douze derniers mois, la performance globale des SCPI se monte à 5,0% (dont un rendement courant de 4,4%). Sur les 10 dernières années, la performance globale annualisée des SCPI est de 6,1% avec une volatilité de 4,5%. La performance globale des OPCI est de 3,3% équitablement répartie entre le rendement courant et la valorisation de la valeur des actions. Depuis 2008, leur performance globale annualisée atteint 5,1% avec une volatilité réduite à seulement 2,3%.


 Autres articles sur le même sujet :
Les OPCI et les SCPI ont le vent en poupe

Pour la première fois, l’IEIF publie un document statistique consacré aux OPCI Grand Public et aux SCPI, qui reprend essentiellement les données relatives aux souscriptions nettes et à l’actif net.

Les SCPI/OCPI ont le vent en poupe

L’ASPIM-IEIF vient de dévoiler les chiffres clés concernant les SCPI et les OPCI pour le 1er semestre 2016.

Les SCPI et OPCI "grand public" ont le vent en poupe

Le bilan annuel de l'ASPIM et de l'IEIF confirme le dynamisme historique de la collecte des SCPI en 2016.

La pierre-papier continue d'avoir les faveurs des épargnants

Au cours du premier semestre 2016, les SCPI ont bénéficié d'une collecte nette de 2,45 milliard d'euros, soit une augmentation sensible (+ 32 %) par rapport au volume des six premiers mois de 2015 qui constituait déjà un record historique.

Collecte record pour les SCPI

Les SCPI ont enregistré une collecte nette de 3,8 milliard d'euros au cours du premier semestre 2017.

Un immeuble de bureaux peut cacher une oeuvre d'art

Quelques mètres carrés d'immobiliers de bureaux ou de commerces valent bien une oeuvre d'art, c'est en tout cas ce que doit penser un particulier, qui en cette fin d'année, étudie les différentes possibilités qui s'offrent à lui pou réduire le montant de son ISF. En effet, comme chacun sait, les oeuvres d'art sont exclues de l'assiette de calcul de l'ISF. Mais il est moins répandu chez les personnes assujetties à l'ISF, que l'immobilier d'entreprise, notamment sous forme de parts de SCPI, peut également permettre d'alléger le montant de son imposition.